LEPERLIER Antoine –

Antoine Leperlier

Verrier

Né en 1953, Antoine Leperlier a été initié par son grand-père François-Émile Décorchemont aux techniques du verre et de la pâte de verre. Dès 1968 et jusqu’à la mort de son aïeul en 1971, il a, chaque fois que ses études et ses activités de peintre lui en laissait loisir, assisté son grand-père dans son atelier. Antoine ne quittera jamais vraiment la peinture passion première, mais, le verre et la pâte de verre font également partie de son vécu et en 1979, il choisi de rallumer les fours de son grand-père, rejoint un an plus tard par son frère aîné, Étienne Leperlier.

Le temps, l’espace, la mémoire, déjà se précisent en arrière fond de l’œuvre d’Antoine Leperlier. En 1980, il expose Janus dont le visage est à la fois tourné vers le futur et vers le passé. Attiré par les fouilles archéologiques, il recherche les symboles, les objets et les formes dont l’usage s’est perdu au fil des millénaires. Dès 1983, il se démarquera de l’héritage familial pour se tourner résolument vers des objets correspondant exclusivement à ses goût personnels. Transparence et luminosité apparaissent, de savantes recherches lui permettent de diminuer l’opacité de ses pâtes. Il créée d’extraordinaires flacons dans lesquels il emprisonne le temps !
A partir de 1982, Antoine Leperlier a exposé dans les Musées des Arts décoratifs de Paris, Nîmes, Düsseldorf, Lausanne, Lucerne, Bruxelles, New York, Los Angeles, Strasbourg, Sapporo, Osaka, ainsi que dans plusieurs galeries. On peut admirer ses oeuvres dans les collections publiques des musées, au Mudac de Lausanne, au Corning Museum of Glass, USA, au Musée de Sèvres, et celui des Beaux-Arts de Mulhouse, à l’Unterlinder de Colmar, au Hokkaido Museum of Modern Art au Japon, au Musée Ariana à Genève, au Victoria & Albert Museum à Londres, et dans de nombreuses collections privées.


Cet artiste a participé au 19 Paul Fort à :

> Une exposition « Signes de l’Invisible » du 27 mars au 27 avril 2017