Événements prochains et en cours au 19 Paul Fort

Une rencontre, une idée, un voyage… sont à l’origine des expositions-événements. Le 19 Paul Fort est une sorte de maison galerie où les artistes qui participent à une exposition, travaillent sur un thème commun, ou alors, c’est leur identité artistique qui permet de les associer. Les œuvres d’un photographe font écho à celles d’un céramiste, ou s’harmonisent avec les meubles, les luminaires présentés… Toutes les formes d’expression artistique trouvent leur place dans ce lieu.
Au 19PaulFort, nous restons fidèles aux artistes qui se sont déjà produits dans ce lieu, mais la programmation reste ouverte aux nouveaux talents.


Exposition

Le temps d’un confinement

Lundi 21 septembre au dimanche 11 octobre 2020
tous les jours de 16h à 21h

Cette période de confinement total que nous venons de vivre, à l’échelle planétaire, est inédite.
Nous sommes restés pendant plusieurs semaines isolés, confinés….une pause…un temps en suspens, propice à la réflexion, à la méditation, à l’introspection.
À la créativité ?
Qu’ont fait les artistes ?
Quatre céramistes et deux photographes témoignent de leurs activités pendant cette période.
Élisabeth Chauvenet a très souvent représenté GUDEA, ce souverain mésopotamien, dont le buste est au musée du Louvre.  Pendant ce confinement elle a retravaillé autour de ce visage, impassible, énigmatique… 
Valérie Delarue s’est lancée dans une production intensive de plats et assiettes.
Alain Gaudebert a repris le thème de la bouteille, une forme qu’il a fait évoluer tout au long de sa carrière.
Alain Vernis a façonné un bol.  a façonné UN bol
Philippe Daurios a participé (et gagné) au concours organisé par la Maison Européenne de la Photo, pendant ce confinement, sur le thème: « Fenêtres ouvertes ». Il nous présentera tous ces tirages.
Hervé Abbadie a marché autour de chez lui, dans le rayon du 1km autorisé. Les jardins, parcs, squares, ces espaces de « respiration » sont restés fermés. Il a photographié, à travers les grilles la nature particulièrement luxuriante cette année, ces allées désertes….Au cours de ces déambulations, Hervé a réalisé que plusieurs grands noms de la photographie avaient habité cette partie sud de Paris… Atget, Brassaï, Marville….

Elisabeth Chauvenet
Thèbes (H 45 cm ; Diam 35 cm)
Valérie Delarue
Plat (H 9 cm ; Diam 50 cm)
Alain Gaudebert
Bouteille (H 47 cm ; Diam 23 cm)
Alain Vernis
Bol couleur
Hervé Abbadie
Confinement - Le Jardin des Plantes
Philippe Daurios
Confinement - La rue de 16h À 18h

Bamako
Le temps d’un confinement

Lundi 21 septembre au dimanche 11 octobre 2020
tous les jours de 16h à 21h

Dany Leriche et Jean Michel Fickinger étaient au Mali depuis trois mois, prêts à rentrer à Paris, quand la pandémie de coronavirus a explosé. Ils sont restés « confinés » à Bamako encore trois mois !
Ils ont su mettre à profit ce temps « en attente » pour peaufiner le travail qu’ils étaient venu accomplir : photographier les marionnettes de Yaya Coulibaly, artiste malien descendant d’une illustre famille de marionnettistes Bambaras originaires du Royaume de Ségou. Depuis plus de trente ans, Yaya Coulibaly caricature la société africaine et veille sur plus de 10 000 marionnettes, dont certaines datent du XVIe siècle.
Dans le cadre de l’exposition « Le temps d’un confinement », Dany et Jean Michel présenteront quelques photographies de ces marionnettes qui seront l’objet de leur prochain livre.

Ils seront présents et dédicaceront leur dernier livre paru : « KOREDUGAW »
Vous pourrez les rencontrer les 21, 26,27 septembre et les 4, 5 octobre.

> Voir la fiche de Dany Leriche et Jean Michel Fickinger