Concerts – Spectacles musicaux

Au 19PaulFort, nous restons fidèles aux artistes qui se sont déjà produits dans ce lieu, mais la programmation reste ouverte aux nouveaux talents.



DERNIER ÉVÉNEMENT PRODUIT :

la Compagnie « Le loup dans la baignoire »

dans un spectacle musical

Olympe de Gouge
Les combats d’une femme libre


Condamnée à mort le 2 novembre 1793 et exécutée le lendemain, Olympe de Gouges est devenue aujourd’hui un personnage emblématique du féminisme moderne, non seulement en France mais dans le monde entier où son œuvre politique et littéraire est étudiée par de nouvelles générations de chercheurs.


Texte de Olivier BLANC
Avec : Mireille HERBSTMEYER, actrice
Hélène FOUQUART, pianiste
Hermine HORIOT, violoncelliste
Musiques de Julie CANDEILLE et Rita STROHL

Collaboration artistique : Antoine MERLINO
Régie : Roland GIROMINI
Conception et Réalisation : Philippe MERCIER

OLYMPE DE GOUGES (Montauban 1748-Paris 1793)
Condamnée à mort le 2 novembre 1793 et exécutée le lendemain, Olympe de Gouges est devenue aujourd’hui un personnage emblématique du féminisme moderne, non seulement en France mais dans le monde entier où son œuvre politique et littéraire est étudiée par de nouvelles générations de chercheurs.
Correctement replacé dans le contexte révolutionnaire, son itinéraire de femme engagée permet de bien mesurer la qualité de son humanisme et sa sincérité de citoyenne éprise de liberté, d’égalité et de fraternité des mots qui, pour elle, n’étaient pas vides de sens. Elle fut à son époque, une des rares femmes à militer en son nom propre, pendant cinq longues années, en faveur des idéaux de justice et de liberté pour revendiquer et faire valoir de nobles principes. Ses positions sur l’état de droit et la liberté d’expression en particulier sont très claires, et en 1789, elle prétend étendre l’exercice du droit de vote à tous les citoyens quel que soit leur sexe, quels que soient la couleur de leur peau ou leur statut social.
Pour des raisons liées à son engagement auprès des Girondins, républicains de la première heure mais hostiles aux violences inutiles de la démagogie populiste de la Commune de Paris et de certains Montagnards, Olympe de Gouges a pâti de l’oubli historiographique des innombrables publications robespierristes et royalistes.
Sa personnalité extraordinaire comme son engagement en faveur des Noirs, des femmes et des minorités l’ont soudain révélée dans le contexte de l’après-guerre, et, grâce aux travaux novateurs d’Olivier Blanc dès 1981, elle a retrouvé sa juste place dans le grand courant humaniste des Lumières.
Elle est aujourd’hui connue et célébrée aux quatre coins du monde, et ses écrits philosophiques, politiques, dramatiques font dorénavant l’objet de nombreuses thèses universitaires.

Deux représentations :
samedi 4 septembre à 20 heures 30

et dimanche 5 septembre à 15 heures

Le groupe avec Philippe Mercier

 

Participation : 25 €

Réservation indispensable : helenaziza@19paulfort.com