PARANT Jean-Luc –

Jean-Luc Parant

Écrivain, poète, plasticien
Jean-Luc Parant est né à Mégrine-Côteaux près de Tunis en 1944. Il habite en Normandie, près de la mer où la ligne d’horizon est courbe.

Depuis la fin des années 60, ne se sentant pas plus artiste que poète, et ne sachant pas comment qualifier son étrange travail, il s’intitule « fabricant de boules et de textes sur les yeux » puis, au début des années 2000, « imprimeur de sa propre matière et de sa propre pensée », comme s’il avait inventé là son propre et unique métier.

Le travail poétique de Jean-Luc Parant est inséparable de son travail plastique. En effet son œuvre, conçue dans la stricte dualité de ses thèmes, est affaire de textes et de boules, de vision et de toucher, de jour et de nuit, d’infime et d’infini.
Depuis 50 ans, Jean-Luc Parant n’a jamais cessé de répéter la même chose sans jamais répéter une seule fois la même chose. Écrire sur les yeux avec cinq cents mots, et tenter d’écrire mille livres. Faire des boules avec ses deux mains, et tenter d’en faire des millions sans qu’une seule phrase se répète ni qu’une seule boule ressemble à une autre. Vivre intensément et le jour et la nuit, et la nuit et le jour, les jours et les nuits qui se répètent, suivre la terre qui tourne, le soleil qui se lève et se couche, qui se couche et se lève, et ainsi sans fin jusqu’à pouvoir confier sa vie et son œuvre au hasard.


Cet artiste a participé au 19 Rue Paul Fort à :
Un concert-lecture dans le cadre de l’exposition « Amour des mots, amour des livres », le 10 avril 2016
> Voir la fiche de l’événement