DELBECQ Benoît •


Benoît Delbecq

Pianiste, compositeur

Musicien chercheur et passionné, pianiste, compositeur, producteur, Benoît Delbecq a su mêler l’âme du jazz avec le piano préparé cher à John Cage, tout en s’acoquinant parfois des outils électroniques d’aujourd’hui. Il a été l’un des activistes des collectif Hask (1992-2004) et Astrolab (1994-1999), deux incontournables regroupements artistiques parisiens ayant significativement contribué à vitaliser la scène Parisienne de musiques créatives qui se regroupait aux Instants Chavirés de Montreuil sous Bois dans les années 90. Il a fondé Bureau de Son avec Steve Argüelles et Nicolas Becker en 2009 ainsi que le label dStream en 2017. Ses musiques et projets incluent nombre de collaborations avec le théâtre, la danse contemporaine, la littérature, les arts plastiques et le film. Il se produit dans le monde entier dans les plus importants festival. Il a publié 37 disques en leader ou co-leader parmi une importante discographie. Depuis le milieu des années 90, il reçoit des éloges de la critique internationale (dont un double Grand Prix de l’Académie Charles Cros en 2010), et son approche à « multi-vitesses » ou « poly-vitesses » de son jeu au piano influence désormais nombre de musiciens des nouvelles générations. Delbecq collabore avec de nombreux artistes de la scène internationale contemporaine de toutes les générations et a fondé de nombreux groupes.

 

DELBECQLe dernier disque paru du trio, INK, est sorti chez Cleanfeed en 2015. Il a reçu nombre de récompenses de la critique internationale. FIn mars 2017 paraîtra Plug and Pray Evergreens (dStream), un duo avec son complice belge Jozef Dumoulin.
Particulièrement intéressé par les rapports linguistique/improvisation, Delbecq développe un style à la fois sobre et élégant au phrasé très vocalisé, attentif aux rythmes du souffle et de la parole, donc intégrant le silence et la suspension comme élément de ponctuation. Ouvert aux différents idiomes qui font l’univers contemporain (de la musique occipdentale la plus structurée au free le plus libertaire), il engage sa musique sur les voies périlleuses de l’improvisation orientée, travaillant sur les notions d’interaction, de « rebond » et de poly-vitesse. Il est par ailleurs un des rares pianistes contemporains à utiliser de façon régulière et originale le piano préparé. Stéphane Ollivier in Dictionnaire du Jazz (Ed. Robert Laffont).

« Benoît Delbecq, l’éclaireur. » LE MONDE
« Complètement fascinant. » THE DAILY TELEGRAPH
« Un chercheur qui trouve. » TELERAMA
« Du grand art. » JAZZ MAGAZINE
« Une brise de fraîcheur souffle du piano de Benoît Delbecq. » THE NEW YORK TIMES
« Sa musique aventureuse, inclassable à force de tracer sa voie singulière aux confins du jazz le plus libre et de la musique contemporaine la plus élaborée, particulièrement exigeante dans sa quête de formes mouvantes, à la fois spontanées et finement orientées par un réseau de contraintes aussi allusives que précises, est aujourd’hui l’une des plus riches et poétiques qui soit. Une aventure sensorielle passionnante ». Stéphane Ollivier /Les Inrockuptibles

Depuis le début des années 90, les travaux du pianiste Benoît Delbecq ont reçu les acclamations et encouragements de musiciens tels Mal Waldron, Steve Lacy, György Ligeti, Steve Coleman ou encore Fred Hersch, ainsi que de la critique internationale. Activiste pur jus, il a participé à l’aventure du collectif Hask (Kartet, The Recyclers…) et des Instants Chavirés (1993-2004) puis depuis 2009 à celle de la plateforme de création Bureau de Son avec Steve Argüelles et Nicolas Becker à Paris. Il a publié plus de 40 disques en leader ou co-leader, ses plus récents étant Delbecq 4 « Spots on Stripes » avec Mark Turner, John Hébert, Gerald Cleaver (Clean Feed, 2018), Delbecq 3 « Ink » de son trio avec Miles Perkin et Emile Biayenda (Clean Feed, 2017). Il a reçu un double Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour son dyptique en solo et trio paru en 2010 chez Songlines. Il se produit dans les groupes The Recyclers, Manasonics, Kartet, Plug and Pray, Delbecq 3, Delbecq 4, Medusa Beats, Four Hands… pour n’en citer que quelques-un. Parmi ses collaborations régulières sur la scène internationale, on le retrouve ces derniers temps avec Steve Argüelles, Guillaume Orti, Mark Turner, John Hébert, Gerald Cleaver, Emile Biayenda, Miles Perkin, Jim Black, Tom Arthurs, Claudia Solal, Evan Parker, Sarah Murcia, Mario Costa, Mandhira de Saram, Samuel Blaser, Petter Eldh, Clemens Van Der Feen, Jonas Burgwinkel, Marc Ducret, et bien d’autres encore. Il compose également pour le film, le théâtre, la danse contemporaine. www.delbecq.net 


Cet artiste a participé au 19PaulFort à :

> Un concert avec le saxophoniste Michael Attias le 14 octobre 2019

> Un concert avec Gordon Grdina et Kenton Loewen, le 17 juin 2017

> Un concert le 2 mars 2017 avec Miles Perkins (contrebasse) et Emile Biayenda (batterie)

> Un concert « Antichamber Music, autour de James Joyce », le 29 juillet 2016 avec Katherine Young (basson) et Claudia Solal (chant)

> Un concert unique avec le saxophoniste Jorrit Dijskra et le batteur John Hollenbeck le 22 mai 2016

> Un concert en trio avec la contrebassiste Joëlle Léandre et le clarinettiste François Houle le 24 novembre 2013

> Un concert unique en quatuor : « Benoît Delbecq et la scène new-yorkaise », le 17 mai 2014

> Un concert en duo avec le clarinettiste Ben Goldberg, le 8 juillet 2015