MANERI Mat •


Mat MANERI

Violon/alto

Mat Maneri – © Antonio Porcar

Né en 1968 à Brooklyn New York.
L’un des principaux altistes de sa génération, Mat Maneri est un soliste et compositeur connu pour son approche avant-gardiste du jazz créatif moderne, de l’improvisation libre et de la musique d’avant-garde. Maneri a d’abord attiré l’attention au début des années 90 en jouant aux côtés de son père, le saxophoniste Joe Maneri, et a travaillé au fil des ans avec des artistes aux vues similaires comme Matthew Shipp, Joe Morris et Craig Taborn, entre autres. En tant que leader, il a également publié ses propres albums de petits groupes comme So What en 1999, Blue Decco en 2000 et For Consequence en 2003. Il a également collaboré à de nombreux projets, dont Sounding Tears en 2017 avec Lucian Ban et Evan Parker, et Strings 1 en 2018 avec le saxophoniste Ivo Perelman.
Fils du saxophoniste et clarinettiste microtonal Joe Maneri, Mat Maneri est né en 1968 à Brooklyn et a commencé à jouer du violon à l’âge de cinq ans. Joueur talentueux à l’adolescence, Maneri a excellé au Walnut Hills High School et au New England Conservatory, avant de quitter l’école tôt pour se concentrer sur la musique. En privé, il a étudié la musique classique baroque avec le membre fondateur du Juilliard String Quartet, Robert Koff, et a pris des leçons avec le célèbre bassiste de jazz Miroslav Vitous. Il a fait ses débuts enregistrés à la fin des années 80 en jouant sur des albums en trio avec son père comme Kalavinka en 1989 avec le percussionniste Masashi Harada, et la date ECM 1995 Three Men Walking avec le guitariste Joe Morris. Il y a également eu des premiers projets avec le pianiste Matthew Shipp, l’ensemble de fusion indienne Natraj, le pianiste Pandelis Karayorgis et d’autres.
En 2011, il rejoint Matthew Shipp et le guitariste Joe Morris pour Duos, suivi en 2013 par A Violent Dose of Anything avec Shipp et le saxophoniste Ivo Perelman. Perelman était également à bord pour les prochaines sorties de Maneri, Two Men Walking en 2014, Counterpoint en 2015 et Breaking Point en 2016. En 2017, Maneri a retrouvé Shipp et Dickey pour la session de trio Vessel in Orbit. Cette même année, il s’est associé à Lucian Ban et Evan Parker sur Sounding Tears.
Strings 1 est arrivé en 2018 et a trouvé le violoniste collaborant à nouveau avec Perelman. Le duo a suivi avec un deuxième volume de la série, Strings 2 de 2018, avec Mark Feldman et Jason Hwang. Deux autres volumes sont arrivés en 2019 avec Strings 3 avec le trompettiste Nate Wooley et Strings 4 avec Wooley et le pianiste Shipp.


Cet artiste a participé rue Paul Fort à :

Un concert en trio avec Gerald Cleaver (batterie) et Joëlle Léandre (contrebasse), le 25 janvier 2020
> Lien vers l’événement