DELBECQ Benoît •


Benoît Delbecq

Pianiste, compositeur

Benoît Delbecq est un pianiste et compositeur parisien plusieurs fois récompensé, un précurseur qui persiste à développer ses idées dans une approche très rythmique et multicouche, apportant l’âme du jazz au piano préparé de John Cage. Delbecq peut préparer quelques cordes avec des baguettes de bois, puis s’asseoir au piano, transformant l’instrument en un ensemble percussion-piano. Delbecq est curieux avec le son (il utilise aussi une installation électronique pour certains de ses projets comme dans Ambitronix ou Plug and Pray), avec le rythme des langues, et avec des micro-boucles mutantes qu’il nomme tissus rythmiques. Sa force musicale tisse des œuvres remarquables et captivantes inspirées de sources aussi variées que les mathématiques, la poésie ou l’architecture, pour n’en citer que
quelques-unes.
Depuis le début des années 90, les oeuvres de Delbecq ont été acclamées par des musiciens légendaires tels que Mal Waldron, Steve Lacy, György Ligeti et Steve Coleman, ainsi que par une longue liste de critiques, de pairs et de commissaires de festivals dans le monde entier.
Dès 16 ans, après avoir pris quelques années de cours de piano classique dès l’âge de 6 ans, Benoit Delbecq a étudié la musique improvisée avec le pionnier de la musique libre Alan Silva, fondateur de l’Institut de Perception Artistique et Culturelle à Paris.
À l’âge de 18 ans, il étudie l’ingénierie du son et l’acoustique. Il rejoint le Celestrial Communication Orchestra de Silva, tandis que le géant du jazz Mal Waldron lui sert de mentor, l’encourageant à rechercher ses propres idées musicales. Une fois ses études d’ingénieur du son terminées, Delbecq participe à quelques ateliers de jazz au Banff Centre où il étudie avec Dave Holland, Steve Coleman, Muhal Richard Abrams, entre autres grands noms. Il a également étudié la composition et l’analyse musicale avec Solange Ancona, une ancienne élève d’Olivier Messiaen. Pour composer, Delbecq utilise sa propre notation graphique faite de cercles et de calligrammes, ce qui donne à sa musique un rythme et une rythmique particuliers. En plus d’être un interprète, un compositeur et un producteur, Delbecq donne des ateliers et des cours de maître dans le monde entier.

English : Benoît Delbecq is a multi-awarded Parisian pianist and composer, a trendsetter who persists in developing his ideas in a very rhythmic and multi-layered approach, bringing the soul of jazz to John Cage’s prepared piano. Delbecq may prepare just a few strings with wood sticks, then sit at the piano transforming the instrument into a percussion-and-piano ensemble.

Delbecq is curious with sound (he also uses an electronic set up for some of his projects as in Ambitronix or Plug and Pray), with the rhythm of languages, and with mutating micro-loops he names rhythm fabrics. His musical force weaves some outstanding and compelling works inspired by sources as varied as mathematics, poetry or architecture to name a few.

Since the early nineties, Delbecq’s works have received acclaim from legendary musicians such as Mal Waldron, Steve Lacy, György Ligeti, and Steve Coleman, as well as from a long list of critics, peers, and festivals curators globally.

Commencing at the age of 16-years-old, after taking a few years of classical piano lessons from the age of 6, Benoit Delbecq studied improvised music with free music pioneer Alan Silva, the founder of the Institute for Artistic and Cultural Perception in Paris. By the age of 18, he was studying sound engineering and acoustics. He joined Silva’s Celestrial Communication Orchestra, while jazz giant Mal Waldron mentored him, encouraging him to seek out his own musical ideas. Once his sound engineering studies were completed, Delbecq participated in a couple of jazz workshops at the Banff Centre where he studied with Dave Holland, Steve Coleman, Muhal Richard Abrams, among other greats. He also studied composition and music analysis with Solange Ancona, a former student of Olivier Messiaen.

For composing, Delbecq uses his own graphic notation made of circles and calligrams, giving his music a particular pace and rhythmicity. Besides being a performer, a composer and a producer, Delbecq instructs at workshops and master classes across the globe.


Cet artiste a participé au 19PaulFort à :

> Un concert avec Claudia Solal (voix) et Lou Mallozzi (platines), le 28 juin 2022

> Un concert avec le saxophoniste Michael Attias le 14 octobre 2019

> Un concert avec Gordon Grdina et Kenton Loewen, le 17 juin 2017

> Un concert le 2 mars 2017 avec Miles Perkins (contrebasse) et Emile Biayenda (batterie)

> Un concert « Antichamber Music, autour de James Joyce », le 29 juillet 2016 avec Katherine Young (basson) et Claudia Solal (chant)

> Un concert unique avec le saxophoniste Jorrit Dijskra et le batteur John Hollenbeck le 22 mai 2016

> Un concert en trio avec la contrebassiste Joëlle Léandre et le clarinettiste François Houle le 24 novembre 2013

> Un concert unique en quatuor : « Benoît Delbecq et la scène new-yorkaise », le 17 mai 2014

> Un concert en duo avec le clarinettiste Ben Goldberg, le 8 juillet 2015